Haltalatou

Publié le par Agnès

Revenons aujourd'hui sur ce sirop dont j'ai brièvement parlé dans mon post précédent.

Laurel-Vukovic.jpg

Il y a quelques années, un proche particulièrement inspiré m'a offert ce livre de Laurel Vukovic devenu depuis MA bible, MA référence, MON inspiration en matière de produits d'entretien.



Je dois bien reconnaître que j'avais laissé de côté les autres champs proposés dans cet ouvrage, mais depuis qu'Aubrée chope au moins une cochonnerie par semaine à l'école, j'y ai vu le signal pour mettre en pratique d'autres chapitres de ce livre. 
Parce que lorsqu'elle n'a pas le nez qui coule, Aubrée tousse, quoi qu'en y réfléchissant bien, elle cumule souvent les deux.

Direction donc le chapitre "Toux" de ma bible. Plusieurs sirops sont proposés, celui antitussif aux plantes me semble le mieux indiqué.
Je passe sur les détails relatifs à l'acquisition des ingrédients nécessaires même si depuis que j'ai commencé à faire mes propres produits d'entretien, je ne me soucie plus guère des regards mi-inquisiteurs, mi-"pourquoi-c'est-moi-qu'elle-a-décidé-de-faire-ch...-celle-là" des pharmaciens.

Pour faire ce sirop, il faut :

- 50 cl d'eau
- 1 cuiller à soupe d'anis
- 1 cuiller à soupe de racine de réglisse séchée (la bonne vieille réglise en bâtonnet que l'on mâchait gamin fait très bien l'affaire - j'ai fini par en trouver dans la troisième pharmacie sollicitée, parce que bien sûr, rien dans mon Biocoop ni dans deux autres magasins bio du secteur).
- 1 cuiller à soupe d'écorce de merisier (optionnel, précise Laurel, tu m'étonnes, déjà rien que pour trouver la réglisse, c'était coton alors j'ai même pas tenté l'écorce de merisier)
- 1 cuiller à soupe de thym séché
- 25 cl de miel

1 - Dans une marmite couverte, laissez frémir l'anis, la réglisse et si vous êtes très fort ou que vous en avez un dans votre jardin... ou celui du voisin l'écorce de merisier pendant 15 minutes.
2 - Retirez du feu, ajoutez le thym, couvrez et laissez infuser jusqu'à ce que la préparation soit à température ambiante.
3 - Passez et faites dissoudre le miel en réchauffant doucement l'infusion si nécessaire.
4 - Mettez le sirop dans un bocal en verre au frigo (où il pourra se conserver jusqu'à 3 mois). Prenez-en une cuiller à café aussi souvent que nécessaire pour soulager la toux.

Mon sirop à moi :

IMG-2565.JPG
Il lui manque la belle couleur rouge qu'arbore celui du livre, m'est d'avis que ça a un rapport avec l'absence d'écorce de merisier.
J'en ai donné à Aubrée depuis samedi matin, non pas à la petite cuiller, mais dans un petit verre, environ trois fois par jour je tiens quand même à préciser que j'avais moi-même goûté avant de lui en faire boire.
Et bien, elle qui nous réveille en moyenne trois fois par nuit quand elle commence à avoir des quintes de toux, rien, nuits calmes. Dans la journée, juste quelques petites quintes, mais rien en comparaison de ce qu'elle a pu nous faire auparavant. D'ailleurs elle ne tousse quasi plus.

Je ne dis pas que ce sirop est la panacée, je constate juste qu'il a été plutôt efficace sur ma fille.

Publié dans Des gestes essentiels

Commenter cet article

Agnès 31/10/2007 11:02

@ Sophie - L'anis, le thym sont assez faciles à trouver. Pour ma part, je les ai pris dans mon Biocoop. La réglisse, donc en pharmacie. Le miel... dans son placard ;-) et l'écorce de merisier... sur l'arbre ;-D@ tous - Si vous avez l'occasion de l'utiliser, dites-moi quels résultats vous obtenez.

Florynne 30/10/2007 11:31

Je note !... tous mes tits bouts sont malades.. rhube et touuuuusse et ronfle comme une locomotive quand dodo ! pff les pauvres !

Sophie 30/10/2007 09:49

merci beaucoup! reste plus qu'à trouver tous ces ingrédients!

Hana 29/10/2007 20:30

Impressionnant. Ça donne à réfléchir.

Stéphane 29/10/2007 18:28

Héé Aubrée !!..........Elle est des nô-ô-ôtreuh, elle a bu son verre commeuh les au-autreuh !!.........