Amandes

Publié le par Agnès

Bien avant les vignes couvrant les côteaux à Saint-Emilion, furent les amandiers (ceux-là même qui entrent dans la recette des fameux macarons de St-Emilion, vendus à prix d'or aux touristes - j'ai personnellement arrêté d'en prendre lorsque j'ai réalisé que j'achetais davantage d'emballage que de macarons).

Le fait est que nous en avons un, d'amandier, dans notre jardin.


Une amande dans l'intimité :


Et cette année, la production de notre amandier est particulièrement remarquable (et il en reste encore beaucoup dans l'arbre),
pour une raison qui nous échappe totalement !

Elles n'ont plus qu'à rejoindre leurs petites camarades dans le bocal réservé aux amandes...
... en attendant de finir sur un harissa préparé par Stéphane.

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

karine 06/09/2008 22:25

Alors là, ya pas photo sur le Harissa de Stéphane, un délice ...

SoAnn 01/09/2008 23:30

Eh bien pour ma part j'ai goûté ma première amande... d'abricot hier:-) Découvrant que les fameux amaretto italiens étaient fabriqués à partir de ce genre de fruits, hier en faisant une tarte aux abricots j'ai eu le plaisir de tomber sur un noyau ouvert... et donc j'en ai mangé le contenu, une amande comme fraîche. Et c'est délicieux! Du coup jai gardé tous mes noyaux d'abricots:-)

Stéphane 28/08/2008 23:04

Et ben......L'intimité de l'amande c'est quekchose.....C'est....comment dire ?.....Particulièrement féminin.

Agnès 28/08/2008 16:19

Merci Camille pour ces précisions :)Pas possible d'être à Bx ce soir, on se voit donc fin septembre ;-) !
J'avoue aussi un gros faible pour les amandes (ravie que cette année leur soit favorable alors Jfred !)

Sophie 27/08/2008 17:40

Belle récolte en effet. j'adore les fruits secs donc autant dire que j'aimerais beaucoup piocher dans ton bocal :)