Mon livre du mois... au moins...

Publié le par Agnès

J'ai terminé hier soir la lecture d'un livre fascinant, terriblement dur, mais fascinant, "Continents à la dérive" de Russell Banks.

C'est à mon mari que je dois cette découverte littéraire et je l'en remercie ici vivement car cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti un tel choc à la lecture d'un livre.

D'abord parce qu'il est admirablement bien écrit et extrêmement bien traduit. Ensuite parce la vision sans concession aucune du rêve américain décrite par Russell Banks est saisissante de réalisme implacable et froid.

La contrepartie est qu'il vaut mieux éviter d'entamer la lecture d'un tel ouvrage alors qu'on ne se sent pas très en forme : aucun espoir, pas la moindre lueur, les situations épouvantables succèdent aux scènes désespérées.


Installé d'emblée dans ma catégorie "chef-d'oeuvre".

Publié dans Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article