On ne sait décidément jamais... suite...

Publié le par Agnès

Puisque j'ai commencé à avouer autant aller jusqu'au bout !

Je ne fais pas que courir.

J'alterne les séances de "course" avec des séances de "roul'roul", un étrange, mais non moins très efficace appareil dont j'ai totalement oublié le nom officiel.


L'avantage de cette petite chose est qu'elle permet de faire tout travailler : les bras, les jambes, les abdos tout en restant très ludique et sans s'apparenter à une séance de torture !

 

Mais qu'est-ce qui m'arrive à moi ? A l'aube de la quarantaine je me mettrais enfin au sport ?

Faut que je fasse gaffe quand même !



Merci à Aubrée pour avoir mis en situation le roul'roul

Publié dans Divers

Commenter cet article

AgnÚs 04/03/2007 20:45

Alors là, aucun risque pour la corde à noeuds !  Il pleuvra des grenouilles avant que je m'y mette, ça c'est une certitude !Quand à la mise en situation de mes belles tenues... on verra... si vous êtes sages... et quand je ressemblerai à quelque chose dedans !

maman 04/03/2007 18:57

Alors !...après la course, le roul-roul ,peut-être la corde à noeuds ? Que vas-tu trouver pour amortir tes belles tenues ? ( qu'on aimerait bien voir en situation. ) Bises

Stéphane 02/03/2007 16:08

Dis donc Agnès, faut arrêter de t'amuser avec les jouets d'Aubrée maintenent. Son roul'roul' tu lui rends. Tu l'as dit, t'es proche de la quarantaine. Et puis faire croire que cet instrument de musique pour enfant sert à faire de la gym c'est ridicule. Lecteur, toi qui visite régulièrement ce blog, aide moi à récupérer le roul'roul' de ma fille et de ramener Agnès à la raison. Je te remercie.