On ne sait décidément jamais...

Publié le par Agnès

Il est temps que je l'avoue.

Aussi inimaginable, inconcevable, impensable… que cela paraisse pour les personnes qui me connaissent un peu et savent ma quasi aversion pour la chose : j'ai commencé à courir.

Trois fois en une semaine.

J'ai même poussé le vice jusqu'à acheter la tenue entière du parfait coureur ! Pire, je viens d'en acheter une autre pour l'été ! (Note importante à l'attention des filles : noire avec de petits filets roses).

Alors bien sûr, c'est très calme, mais je progresse à chaque nouvelle sortie.

ll faut dire que je suis particulièrement bien soutenue par Aubrée, juchée sur le vélo derrière son père, qui m'encourage en battant des mains et qui s'amuse beaucoup :

"Allez, Maman !"


 Vue générale d'une partie de l'équipement


 


 



Détail : on voit bien la terre sur le bout de la chaussure, preuve évidente que j'ai couru un peu dans la boue... mais si quand même !





Publié dans Divers

Commenter cet article

Stéphane 28/02/2007 19:01

Félicitation ! Mais qui était derrière pour pousser au train ? mmh ?Qui donc a fait l'entraîneur ? Mais y'en a que pour la performance de la star .......le coach lui, n'a pas droit aux mêmes couvertures médiatiques....Oh non.....Enfin, montrer des pompes quand bien même elles portent de légères traces de boue ne constitue pas une preuve. Alors à ceux qui doutent encore je me transformerai pour l'occasion  en reporter sportif avec appareil photo pour saisir l'effort de la belle coureuse en action.

papa maman 28/02/2007 17:17

Comme quoi tout arrive en ce bas monde.... mais les chaussures n'ont pas l'air trop sales. Enfin, il a y un commencement à tout . Comme tu es bien stimulée, elles ne vont pas rester longtemps ainsi.Bises