Bouger à la carte

Publié le par Agnès

Même les moins assidus de mes lecteurs l'auront remarqué : je ne suis guère présente ces derniers temps. Une raison à cela, le travail. Une assez grosse mission qui me fait (entre autres choses) me promener chaque jour jusqu'à Bordeaux.

Excellente occasion de mettre en application mes convictions éco-citoyennes en matière de déplacement. Habitant à un quart d'heure de vélo de la gare, la première partie de mon périple quotidien fut facilement réglée (mais c'était sans compter le vol odieux de mon vélo dès le premier jour... depuis, je marche ou je dois me faire déposer en voiture, grrr).
Quant à la suite, il était évident pour moi que ce serait train, puis tram dans Bordeaux.
Et là je dois dire que j'ai été très agréablement surprise de découvrir la carte Modalis proposée par la SNCF : pour 25 €/semaine ou 94€/mois, je peux prendre autant de fois que je veux le train (Libourne-Bordeaux) et le tram.

Inutile de faire le calcul avec une voiture : entre le carburant, le stationnement, le temps pour me rendre à mes rendez-vous (et accessoirement l'énervement inhérent à la conduite en ville) je suis largement gagnante.
Et chaque jour, quelle que soit l'heure, je constate que beaucoup de personnes font le choix des transports en commun.


Bon, autant être un peu honnête quand même, quand le tram est (régulièrement) en rade ou que la concentration au mêtre carré devient un peu trop concentrée, je trouve beaucoup moins de charme aux transports en commun, mais je crois très honnêtement que cela reste encore la meilleure solution en terme de déplacement durable.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

florynne 14/04/2009 10:59

Coucou Agnès, je ne t'oublie pas...Alors là je suis vraiment désolée pour ton vélo ! ya vraiment ds abbbbrutits partout !On bosse pour s'offrir des choses et certains prennent malin plaisir à détruire... Chouet' pour ton boulot !

Développement Humain 06/04/2009 20:30

Et oui, la vie professionnelle et la vie quotidienne est loin d'être compatible avec le principe de développement durable. le recours aux transports en commun s'il est une des solutions requiert que les pouvoirs publics (donc au final notre argent) investissent en la matière. A nous citoyens de militer en ce sens

maryvonne 03/04/2009 10:38

Bravo pour tous ces "efforts"...Beaucoup de ville facilitent l'abandon de la voiture. Personnellement, je prends beaucoup le bus...pour les trajets personnels, mais étant représentante en jouets en bois, je suis obligée de prendre la voiture (et de beaucoup rouler) pour le travail !

Sophie 29/03/2009 21:37

Tout à fait d'accord!!! Je regrette tellement de ne pas avoir de parking relai pour laisser ma voiture du côté par lequel j'arrive en ville. Ce serais moins énergivore pour ma voiture et pour moi qui m'énerve à chaque bouchon aux heures de pointes!!!!!Rahh les boules pour ton vélo...

jfred 29/03/2009 18:20

il est évident que les transports en commun sont bien plus économiques à tout point de vue, que le transport personnel.