Je veux rester un piéton !!!!!!!!!

Publié le par Agnès

J'ai déjà eu l'occasion de l'évoquer --, d'importants travaux de réfection de chaussée sont en cours dans le périmètre de l'entrée de l'école d'Aubrée.
Depuis quelques jours, nous sommes encore montés d'un cran dans l'intensité de ces travaux et par voie de conséquence dans les difficultés à gérer les déplacements, y compris à pied.

Une photo de l'entrée de l'école résumera de longues descriptions :
Oui, le mot "chaos" convient bien.

Si les véhicules ont désormais été "invités" à déposer leur précieuse cargaison sur l'autre entrée de l'école (se reporter à mon joli plan sur la note du 26 mars pour comprendre ce que je raconte), à pied, il est toujours possible de passer.
Même si le trajet commence à s'apparenter à un vrai parcours de combattant.


Feu "notre" trottoir !

Et en face ?
Au moins on peut marcher...

Ce ne sont pas tant que les inévitables inconvénients liés à des travaux d'une telle ampleur qui me posent problème que l'attitude de la mairie et celle des parents d'élèves.

D'abord, la mairie.
Hier soir, nous avions une nouvelle réunion à l'école où le responsable des travaux nous a une énième fois montré le beau boulevard qu'ils sont en train de nous faire.
Là où je l'aurais volontiers embrassé, c'est quand il parlait de la volonté de rendre l'espace aux piétons et aux cyclistes et de minorer le plus possible celui pour les voitures (chaussée réduite à 5,5 m par endroits, plateau surélevé devant l'école, places de stationnement limitées...).
Puis soudain, au détour d'une phrase, j'entends que dès lundi prochain, l'accès pour les piétons sera impossible par l'entrée habituelle et qu'il faudra... faire quoi au juste ?

A priori, aucune solution n'a été envisagée, hormis celle de passer aussi par l'autre entrée, ce qui représente un détour de plusieurs centaines de mètres pour nous : difficilement gérable à pied (sauf à partir une heure avant), très dangereux de le faire à vélo (à cause des travaux sur l'autre axe menant à la seconde entrée de l'école).
Bilan : il va falloir prendre la bagnole pour aller augmenter la masse de toutes celles qui vont s'agglutiner dans l'impasse devant la maternelle ??????? Je rêve !!!!!

Qu'on ne puisse pas envisager un problème dans sa globalité et trouver des solutions adéquates, ça me dépasse !!!
Mais pas autant que l'attitude des parents qui s'accrochent comme des morts de faim à leur satanée bagnole.
Alors que je répétais une nouvelle fois qu'il suffirait qu'un petit pourcentage de parents abandonnent leur véhicule et viennent à pied ou à vélo pour que la situation ne se dégrade pas davantage (parce que c'est déjà un vrai bordel du côté de l'impasse !) j'ai encore eu droit aux mêmes poncifs (se reporter à ma note du 26 mars).

Ils ont fini par trouver une solution : dès lundi matin des policiers municipaux viendront verbaliser tous ceux qui seront (inévitablement) mal garés.
Super la solution, y'a pas... c'est juste qu'elle ne résoudra en rien le problème  !!!!

Commenter cet article

Florynne 07/06/2008 22:09

Soph a raison bientôt les vacances !En tous cas ça ne doit pas être amusant tous les jours, entre les flaques, la boue, les voitures...

Sophie 07/06/2008 00:57

C'est un vrai champs de bataille en effet! De toute manière il s'en fiche, les vacances d'été sont dans quelques semaines, donc pourquoi trouver des solutions...Bon weekend ;)