Pourquoi la nephrolepis exaltata "bostoniensis" va devenir votre meilleure amie ? (3)

Publié le par Agnès

Comme je le faisais remarquer --, l'air que nous respirons dans nos intérieurs est loin d'être sain.

Intérieure ou extérieure, la pollution est bien réelle.

Quelques mesures de prévention permettant de limiter cette pollution :
- La meilleure prévention commence évidemment dès la construction du bâtiment avec l'emploi de matériaux non polluants durant leur cycle de vie (lin, chanvre, chaux, bois...).

 - Réduire, éliminer ou isoler les sources de contamination.

  
- Assurer, même en hiver, un remplacement de l'air suffisant grâce à une ventilation efficace et maintenir une température de 19° et un taux d'humidité entre 40% et 60%.

 
- Ne pas utiliser de produits susceptibles de polluer l'air (désodorisants, brûle-parfum...).

   
- Enlever la poussière.

   
- Entretenir couramment ses appareils et installations de ventilation, de chauffage, les conduits de cheminées...

   
- Profiter des bienfaits des plantes vertes.



C'est sur ce dernier point que je souhaite m'attarder aujourd'hui.
Des études menées par la NASA ont montré que beaucoup de plantes ont un rôle essentiel pour purifier l'air grâce à leur capacité à éliminer les polluants nocifs de l'air, comme le formaldéhyde, le benzène et le trichloréthylène.

Mais elles font comment au juste les plantes pour nettoyer l'air et assurer une bonne bio-épuration ??????
Une bonne quoi ?????
Kézaco la bio-épuration ???????

C'est l'ensemble des technologies qui mettent en oeuvre des micro-organismes (comme des bactéries et des levures) pour épurer un sol, de l'eau ou de l'air pollué par un composé chimique, à condition que celui-ci soit biodégradable. Il s'agit donc de sélectionner dans un premier temps au mieux le ou les micro-organisme(s) capable(s) de dégrader le(s) polluant(s) et choisir ensuite la technologie la mieux adaptée pour la mise en oeuvre et faire en sorte qu'ils opèrent de manière optimale.


Mais revenons à nos plantes.

1 - Elles convertissent le gaz carbonique en oxygène avec le processus de la photosynthèse.
2 - En transpirant, elles augmentent l'hygrométrie d'une pièce favorisant un air plus sain.
3 - Elles réalisent leur plus gros travail de dépollution en captant par leur feuillage les produits volatils qui les entourent grâce à leur capacité à faire disparaître certains produits chimiques avec leurs processus biologiques. Les produits qu'elles ne peuvent pas détruire sont transmis aux micro-organismes du sol par les racines.
Les micro-organismes achèvent le travail amorcé par la plante.

Top ten des plantes les plus performantes
1. Nephrolepis exaltata "bostoniensis"
2. Chrysalidocarpus lutenscens
3. Rhapis excelsa
4. Chrysanthème morifolium
5. Phoenix roebelinii
6. Homalomena
7. Gerbera
8. Dieffenbachia camille
9. Liriope spicata
10. Dracaena marginata

Sans oublier les ficus, les anthurium, les spatiphyllum et les azalées.

A vous de faire votre choix !

Source : plantairpur.
Merci à ma soeurette !

Commenter cet article

Dodinette 07/04/2008 14:45

@ stéphane, heu, ben c'est pas tellement ça, mais plutôt que j'ai 2 gnômes à pattes de pas plus d'1 m à la maison.et avec les mains baladeuses.et des idées pas toujours très catholiques... ;)

Stéphane 05/04/2008 21:11

Salut Dodinette du Grand Nord...Au moins, si t'as quelqu'un à.... comment dire.... importuner.... tu sais quoi mettre dans sa tasse de thé.

Dodinette 05/04/2008 20:21

han, trop bien la diffenbachia"toutes les parties sont toxiques pour les humains et les animaux":S

PASCALE 04/04/2008 23:20

Coucou Agnes suis une amie de jfred sur bloxode et comme il parle de toi et de ton blog  qu'il faut absolument voir ...et bien  curieuse comme je suis je viens!!Je trouve  tes articles très interressants et très bien écrit avec même parfois une petite pointe d'humour que j'adore.Merci pour toutes tes infos et bons courage dans tes combats pour sauver ( à ton échelle) notre planete!Pascale