De l'art de bien vendanger

Publié le par Agnès

Point d'orages, ni d'averses ce matin contrairement à ce qu'avait prévu Météo France, donc direction les vignes sises en face de l'école pour la première sortie des maternelles.
En fait, moi c'était déjà ma deuxième sortie, vu que vendredi matin dernier, j'avais déjà eu droit aux répérages dans les vignes, mais avec une seule classe. Alors que ce matin, nous avions les trois sections de maternelles au grand complet, plus une bonne douzaine de parents pour encadrer tout ce petit monde.

Un bon truc à assimiler rapidement lorsqu'on est parent-accompagnateur de maternelle si l'on veut bien vivre la chose : abandonner toute idée préconçue du ridicule. J'avais déjà un peu testé la chose lors de la réunion des parents d'élèves en restant plus d'une heure assise sur un banc de 15 cm de hauteur, ce matin, nouvel exercice : comment être la plus naturelle et surtout la plus élégante possible avec un badge en carton d'une couleur indéfinissable, oscillant entre le saumon et le orange pastel, porté en sautoir pendouillant autour du cou et sur lequel est inscrit à la main "Maman d'Aubrée" ???????

Bref, le dispositif consistait à repérer les minus qui nous avaient été affectés grâce à la couleur des badges. Soit, 2 minus par section. Certainement mon côté bonne élève encore et ma brillante prestation de vendredi matin, moi j'ai eu droit à 7 minus, 3 en grande section, 1 en moyenne, et 3 en petite (dont ma fille).
J'ai réussi à rassembler ma couvée sans trop de difficulté et c'est avec une grande fierté que je les ai présentés à Gilles rangés quasi parfaitement sur trois lignes pour sortir.

Quelques
trois heures instants plus tard, arrivés dans le rang de vigne, explication de l'activité aux bambins : il s'agit de couper des grappes de raisins, les mettre dans les seaux puis vider les seaux dans les contenants au bout du rang de vigne.
Distribution des paires de ciseaux, tandis que je gère individuellement la manipulation des sécateurs en ayant bien à l'esprit la règle fondamentale de cette matinée qui consiste à ce que chaque enfant rentre chez lui avec le même nombre de doigts que lors de son arrivée à l'école et les éléments du visage disposés de la même façon.

Mission accomplie !!!! Aucun blessé à déplorer !!!!!!

Les enfants se sont très bien débrouillés et j'ai passé un excellent moment avec eux. En fait, je crois que je prends encore plus de plaisir qu'eux. Et tant mieux, parce que je suis de nouveau réquisitionnée demain matin, pour une séance d'expérimentation pédagogique intitulée "je fais du jus de raisin avec mes mains". Tout un programme !!!!!!!

Il va quand même falloir que j'explique à Gilles que j'ai d'autres activités dans la vie à commencer par trouver mon nouveau travail, n'empêche... je me demande si je ne suis pas passée à côté de ma vocation moi !

Publié dans Ecole

Commenter cet article