Help !

Publié le par Agnès

Déjeuner à midi avec Mamygine dans LE restau vietnamien de Libourne où nous avons nos habitudes.
Le temps est beau, la terrasse très agréable.

Arrive le moment immanquableAubrée demande à aller aux toilettes. Son père encore sous l'effet du mal de crâne des libations de la veille restant collé à sa chaise, j'accompagne la miss.
Rien que de très extrêmement banal jusque là.

C'est au moment de sortir des toilettes que la situation a commencé à déraper puisque la serrure semblait manifestement grippée.
    - "On est bloquées Maman ? " s'informe Aubrée bien consciente que mes tentatives pour ouvrir la porte restent infructueuses.
   - "Meu non ma fille, on n'est pas du tout bloquées" sur le ton de la mère qui maîtrise alors que la-dite mère se rend bien compte que la serrure a visiblement un VRAI problème et qu'elle commence à entrevoir l'étendue de la honte à venir lorsqu'elle va devoir appeler à l'aide.
 
Je suis sortie illico de mes réflexions grâce à Aubrée qui tambourinait sur la porte en criant "Au secours, au secours ! " plaçant directo le curseur de l'étendue de la honte à venir à son
niveau maximum.

C'est le moment qu'a choisi la perfide serrure pour enfin s'ouvrir et nous libérer.
Tout a consisté ensuite à regagner notre table avec le plus de dignité possible...

Publié dans Sur le vif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ginette séjournet 13/09/2007 16:13

ça y est voilà que cela a recommencé : mon message est parti tout seul.J'étais en train d'écrire que "la valeur n'attend pas le nombre des années" et ça s'applique parfaitement à nôtre Aubrée ;Puis : "on a toujours besoin d'un plus petit que soit" -Bravo ma fifille tu as de très bons réflexes - je peux t'assurer qu'avec toi je n'aurai jamais peur : tu trouveras bien quelque chose pour nous sortir de la panade - je te fais entièrement confiance.Gros bisous de Mamygin